Home > Santé > Crise d’angoisse que faire : comment réagir ?

Crise d’angoisse que faire : comment réagir ?

Crise d'angoisse

Une crise d’angoisse est un phénomène désagréable et frustrant. Pendant le laps de temps en question, le concerné peut même sentir que son heure a sonnée, et qu’il ne pourra ni respirer normalement, ni retrouver son calme. Alors qu’il s’agit d’un problème possédant des solutions, on vous invite a continuer la lecture pour en savoir plus.

Qu’est-ce qu’une crise d’angoisse ?

Crise d'angoisse

La crise d’angoisse est une montée de panique, de stress et de peur intense, qui se manifestent brutalement durant un laps de temps court, ou même parfois assez long. Elle peut durer quelques minutes, comme quelques heures.

Il faut savoir qu’il existe deux types de crises. Elles peuvent toucher n’importe qui, une, deux ou quelques fois durant une vie. Dans ce cas là c’est plus ou moins normal. Le deuxième type est le plus problématique, il s’agit des crises chroniques.

Plusieurs symptômes se manifestent pour vous prouver qu’il s’agit bien d’une crise d’angoisse. On peut en noter les suivants :

  • Augmentation subite du rythme cardiaque, palpitations, ainsi que des douleurs au niveau de la poitrine.
  • Tremblements notés au niveau des mains, jambes, ou dans la totalité du corps.
  • Écoulement de sueurs froides et plus rarement, des frissons.
  • Gênes respiratoires engendrant un sentiment d’étranglement et d’étouffement.
  • Malaises, vertiges, nausées et même vomissements.
  • Pensées destructrices parvenant de troubles psychiques causés par la crise.

Quelles sont les causes d’une crise d’angoisse ?

Ici encore, deux types de crises d’angoisse sont à noter.

Spontanées, une situation très rare, mais qui peut tout de même arriver. Dans ce cas, pas de panique, la crise s’estompera très rapidement.
D’un autre côté, nous avons les crises d’angoisse qui se développent suite à des facteurs déclencheurs. Ceux là sont de plus longues durée, et plus difficiles à gérer. Ils sont également beaucoup plus fréquents.

Les crises peuvent survenir à cause d’une phobie à un objet ou une situation, d’un trouble de panique dû d’un traumatisme récemment vécu, d’un traumatisme plus ancien ou syndrome post-traumatique, ou encore à une dépression.

Il existe également des drogues qui peuvent engendrer ce type de crises telles que la cocaïne, ou les amphétamines.

Comment gérer une crise d’angoisse, que faire ?

Crise d'angoisse

La première conséquence indésirable qui impose sa gêne est la respiration saccadée. C’est alors le premier facteur à prendre en considération. Basez-vous sur votre rythme respiratoire, et essayez de le maintenir régulier. Vous pouvez opter pour la méthode qui consiste à respirer dans un sac en papier, ou celle au cours de laquelle vous respirez en faisant un décompte avec vos doigts. Cela aidera votre cerveau à se concentrer sur votre respiration, ce qui diminuera votre gêne et détournera vos pensées de celles qui vous ont fait entrer dans cet état.

Vous pouvez également opter pour des anxiolytiques sous prescription médicale. Cependant, respectez bien les doses prescrites par votre médecin car ces derniers peuvent entraîner des addictions et des effets secondaires.

Ce qu’il faut savoir, c’est que ces traitements restent temporaires et renouvelables à chaque crise d’angoisse développée. Pour un traitement de longue durée ou définitif, la solution n’est pas de traiter les crises en elles-même, mais plutôt leurs causes. Si vous avez un syndrome post-traumatique, par exemple, consultez un médecin qui, selon la gravité du trauma, saura vous orienter vers un psychologue ou psychiatre. En annulant la cause, vous annulez la conséquence.

Laisser un commentaire