Home > Santé > Constipation que faire : est-ce un simple trouble ?

Constipation que faire : est-ce un simple trouble ?

Constipation que faire

La constipation est un trouble digestif assez fréquent, qui touche pratiquement tout le monde. Ce trouble se traduit par de grosses difficultés à évacuer les selles et oblige parfois la personne constipée à une poussée forte pour pouvoir forcer le passage des selles extrêmement dures. Les autres symptômes de la constipation sont les maux de tête, la mauvaise haleine, les ballonnements, l’acidité, la perte d’appétit, la dépression, l’ulcère de la bouche et l’acné. On peut parler de constipation dès lors que la selle ne se fait pas régulièrement, c’est à dire au moins une fois en deux jours, sinon 3 fois par semaine.

L’alimentation mise en cause

L’alimentation faible en fibres et le manque d’exercice physique si ce n’est une maladie comme l’hypothyroïdie sont mis à l’index quant à l’origine de la constipation. Donc, pour éviter les désagréments d’une constipation, il faut boire beaucoup d’eau, faire du sport et enrichir son alimentation en privilégiant entre autres :

  • Les aliments complets ;
  • Les fruits et légumes ;
  • Les légumes secs.

Ces aliments comme le pain, les pâtes, le riz, les lentilles, les pois chiches et autres sont réputés pour leurs propriétés stimulatrices du transit intestinal, sans oublier bien évidemment l’eau. Comme traitement de l’hypothyroide qui est cause de constipation.

Constipation que faire

La pratique d’exercice physique comme marcher fait bouger les choses et provoque le besoin régulier d’aller aux toilettes.

Il faut savoir que certains médicaments comme les antidépresseurs, les antiacides, peuvent aussi être à l’origine d’une constipation. Donc, raison de plus pour améliorer son hygiène de vie en générale et son alimentation en particulier.

Le risque d’aggravation

Dans le cas où la constipation persiste, il devient nécessaire de recourir à un lavement ou à des laxatifs dits osmotiques, qui permettront une régulation du transit intestinal en agissant sans agressivité, et qui rendent les selles molles ce qui facilite la sortie.

Toujours est-il, pour éviter tout risque de complication, il est vivement recommandé de consulter votre médecin si vous voyez que la constipation dure dans le temps. Ce trouble digestif peut conduire jusqu’à une hospitalisation, s’il n’est pas pris en charge rapidement et suffisamment à l’avance.

La constipation, peut s’avérer très grave quand elle dépasse 2 semaines. Dès lors, elle se transforme en pathologie telle qu’une occlusion intestinale.

Donc, quitte à se répéter, il faut impérativement prendre votre santé en main pour ne pas avoir à vivre des situations que vous regretterez certainement, surtout que ce n’est pas la mer à boire que de manger des féculents, des fruits et des légumes, de boire de l’eau, de marcher, etc. Ceci d’une part, et éviter la sédentarité, le café, une alimentation épicée et grasse… D’autres part.

Sachez que ce n’est qu’à ce prix que vous vous débarrasserez de ce trouble digestif dont les répercussions sur votre santé tant physiques que morales sont particulièrement graves, et risquent de s’aggraver plus sans un minimum de prévention et une prise en charge effective.

Laisser un commentaire