Plateforme “Modèles animaux”

Coordination : Dominique Tierny – Docteur Vétérinaire à ONCOVET et CEO de OCR (Oncovet Clinical Research) – Fondatrice et directrice générale

Missions de la plate-forme « Modèles animaux » 

Cette plateforme a pour objectif de proposer aux équipes de recherche d’ONCOLille, les modèles animaux les plus pertinents pour la recherche pré-clinique en cancérologie : des modèles expérimentaux de rongeurs, mais aussi des modèles éthiques de tumeurs spontanées chez le chien et le chat de propriétaires. Elle est à disposition des chercheurs et intervient en support des projets de recherche au sein d’ONCOLille.

La mise en place de la plateforme a également permis le référencement et la mise en commun des modèles animaux et des compétences déjà développés au sein des équipes d’ONCOLille, ainsi que l’identification des besoins des chercheurs. Cette démarche a fortement amélioré la pertinence et l’efficacité de l’utilisation des animaux en recherche pré-clinique.

 

Sa composition 

La plate-forme « Modèles animaux » est composée des 4 structures suivantes :

  • L’animalerie de haute-technologie de l’IMPRT située sur le campus du CHRU de Lille et la plateforme d’expérimentation et de haute technologie animale de l’Institut Pasteur de Lille. Ces deux premières structures présentent des compétences très pointues dans le développement de modèles murins en oncologie : souris transgéniques, xénogreffes, greffes orthotopiques, modèles induits…
  • le Centre de Cancérologie Vétérinaire Oncovet. spécialisé dans la prise en charge des animaux de compagnie souffrant de tumeurs spontanées (chiens, chats).
  • la société de recherche OCR dirigée par Dominique Tierny qui est une société de recherche sous contrat à destination des chercheurs et des professionnels de l’industrie pharmaceutique (santé humaine et animale), L’intérêt d’OCR est de faire avancer la médecine comparative « Homme – Animal » pour une avancée commune du soin du cancer et de permettre la participation d’animaux de compagnie à des études thérapeutiques pré-cliniques. Ces études interviennent avant le passage aux études cliniques sur l’homme, ou parallèlement aux phases cliniques précoces, et permettent aux animaux de bénéficier des traitements les plus en pointe de la recherche contre le cancer. OCR propose également des savoir-faire associés aux études cliniques, d’intérêt pour la recherche en cancérologie (immuno-monitoring, anatomo-histopathologie, immunohistochimie, biobanque de tumeurs canines & félines…)

 

Gros plan sur OCR : Société de recherche sous contrat à l’avant-garde pour le bénéfice Homme-Animal (en partenariat avec Oncovet)

 Le constat fondateur

Les chiens et chats développent des tumeurs très similaires à l’homme par leur origine et leurs réponses thérapeutiques. Fort de ce constat, OCR a permis l’émergence d’une médecine commune « Homme-Animal », avant-gardiste en France, qui est en forte croissance aux USA. OCR, en étroite collaboration avec l’équipe de spécialistes vétérinaires d’Oncovet et d’autres centres d’investigation vétérinaire en France et en Europe, dans sa constante recherche de médecine comparative entre l’Homme et l’Animal est plus que jamais persuadée du lien indissociable qui unit l’un à l’autre.

Un objectif double

  • permettre aux laboratoires pharmaceutiques Santé Humaine de limiter les échecs en développement de candidats-médicaments et d’accélérer leur développement clinique pour une mise à disposition plus rapide chez le patient humain cancéreux.
  • faire progresser la médecine vétérinaire en permettant  à l’animal un accès à des traitements de pointe et en diminuant pour le propriétaire le coût de la prise en charge du cancer de son animal .

 La biobanque OCR : porteuse d’avenir et fondement majeur au service d’une recherche de pointe

La biobanque OCR, banque de tissus cancéreux canins et félins, ne se limite pas seulement à la collection et préservation d’échantillons tumoraux. Elle a pour objectif de collecter un grand nombre de données (cliniques, biologiques, mode de vie) associées à ces échantillons et de les analyser statistiquement. Son rôle est stratégique pour le développement de nouvelles générations de techniques diagnostiques et thérapeutiques des tumeurs.

Vétérinaires, chirurgiens, biologistes, cliniciens, anatomopathologistes et chercheurs sont autant d’acteurs liés pour sans cesse améliorer la prise en charge thérapeutique des « patients » animaux afin de promouvoir un meilleur soin au bénéfice des animaux et de l’homme.

Données clefs :
  • 4000 tissus
  • Mode de conservation : cryopréservés (-80°C, Azote), FFPE, sang, sérum
  • Types tumoraux : Lymphome, Mélanome, Carcinomes mammaires, Tête et Cou, Prostate, Osteosarcomes, Sarcomes tissus mous, Hémangiosarcomes, Hépatocarcinomes, Glioblastomes, ….
Cases studies :
  • Vérification de l’expression d’une cible thérapeutique dans des tumeurs canines ou félines
  • Profil moléculaire des tumeurs
  • Companion diagnostic follow-up

Gros plan sur Oncovet

Depuis sa création en 2000,  le centre de cancérologie vétérinaire Oncovet,  a développé un plateau technique de premier ordre  (scanner, scintigraphie, iodo-thérapie, radiothérapie : accélérateur de particules, brachythérapie HDR,…)  et réunit une équipe multidisciplinaire de vétérinaires spécialistes (imagerie, chirurgie, oncologie médicale, médecine interne, radiothérapie).

 

Exemples de projets de recherche innovants soutenus par le plateforme “Modèles Animaux

 

Pour un partage des savoirs 

Dans le cadre de son activité, la plateforme « modèles animaux » organise plusieurs séminaires et évènements à destination des scientifiques, des chercheurs, des médecins,  des vétérinaires et des propriétaires d’animaux de compagnie :

  • Rencontres Médecins-Vétérinaires sur le thème de l’oncologie comparée, initiées en 2014, pour confronter les approches vétérinaires et humaines et échanger sur de futures collaborations scientifiques.
  • Un cani-cross organisé en juin 2014 par OCR. Au-delà des fonds reversés intégralement en don à l’Institut de Recherche sur le Cancer de Lille, son objectif est de sensibiliser le grand public au concept d’une médecine unique (Humaine -Vétérinaire) et de favoriser l’adhésion des propriétaires de chiens cancéreux à l’inclusion de leur chien dans des études cliniques, pour un bénéfice mutuel Homme-Chien.
  • Plusieurs workshops d’informations à destination des scientifiques d’ONCOLille sur les modèles animaux innovants tels que le modèle du Poisson-Zèbre en cancérologie ou le gliome chez le chien.

Stratégies et perspectives d’évolution de la plate-forme

  • Plusieurs projets faisant intervenir des modèles animaux sont initiés et poursuivis, en particulier pour les modèles de tumeurs spontanées canines, dans la dormance tumorale (lymphome, carcinome prostatique & mammaire, mélanome et sarcomes radio-induits).
  • Développement d’un modèle de tumorogénèse de souris transgénique C3. Ce projet collaboratif de 2 équipes lilloises impliquées dans le programme2 d’ONCOLille a débuté en octobre 2013 ; le but est la mise en place des souris transgéniques C3 qui développent, sous l’effet de l’expression de l’antigène T de SV40, des tumeurs de la prostate et du tissu mammaire, et leur utilisation pour l’étude des cellules souches cancéreuses. Il s’agit d’un modèle animal de haute technicité et très innovant, récapitulant de manière prédictive les étapes majeures du développement tumoral prostatique et mammaire. Le modèle est donc attractif pour d’autres équipes lilloises qui travaillent sur les cancers du sein ou de la prostate.
  • Développement d’une plateforme de radiothérapie PRECI à destination expérimentale (rongeurs, lagomorphes, porcs, ovins)

 

Tierny 360-480 copyright

Coordination : Dominique Tierny – Docteur Vétérinaire à ONCOVET et CEO de OCR (Oncovet Clinical Research) – Fondatrice et directrice générale