Les autres SIRIC français

Le cahier des charges des sites de recherche intégrée sur le cancer prévoit qu’ils soient les acteurs clés de la recherche translationnelle, en réunissant autour d’un même site des services médicaux, des équipes de recherche multidisciplinaire (clinique, biologique, technologique, épidémiologique, sciences humaines, économiques et sociales et santé publique), ainsi que des ressources et des services communs performants, qui vont ensemble permettre la réalisation de programmes de recherche sur un mode intégré et synergique dont la finalité ultime est une meilleure prise en charge des patients atteints de cancer.

Deux appels à candidatures compétitifs ont été lancés successivement par l’Institut National du Cancer en juillet 2010 et juillet 2011 : ils ont permis de labelliser huit SIRIC en France, après évaluation des dossiers présentés par un jury international composé de 19 membres.

La première vague de labellisation, à l’automne 2011, a vu émerger les deux premiers 2 SItes de Recherche Intégrée sur la Cancer : le LYric (LYon recherche intégrée sur le cancer) et l’Institut Curie.

Lyric Siric
 

Le second appel à candidatures lancé en juillet 2011, a permis de labelliser six nouveaux SIRIC.

Il s’agit des sites de :

Le financement de l’ensemble des SIRIC est assuré conjointement par une dotation de l’INCa, du ministère en charge de la Santé et de l’INSERM pour le compte de l’Alliance pour les sciences de la vie et de la santé (Aviesan).

Découvrez la brochure 2014 de présentation des différents SIRIC en France