Axe 3 – Recherches en Sciences Humaines et Sociales contre le cancer

Les Sciences Humaines et Sociales (SHS) regroupent de très nombreuses disciplines (Economie, Psychologie, Sciences Cognitives et Affectives, Sociologie, Philosophie, Ethique, Sciences politiques, Linguistique, Droit, Sciences de l’Information et de la Communication, Histoire…). Ces disciplines permettent de répondre d’une part, à des questions sociétales et sociales en termes par exemple de politiques de santé publique ou de prévention, mais également, à des questions plus centrées sur le patient et son parcours personnalisé de soins en oncologie.

Une place importante pour les Sciences Humaines et Sociales au sein d’ONCOLille

ONCOLille a pour vocation de consolider, de favoriser, et de développer les coopérations scientifiques au niveau local, national et international dans le domaine de la recherche sur les cancers. Ce projet innovant s’articule autour de deux questions fondamentales en cancérologie que sont la résistance de la tumeur et la dormance/persistance tumorale après traitement et auxquels sont dédiés deux programmes spécifiques de recherche.

A ces deux programmes, s’ajoute une dimension « Sciences Humaines et Sociales » de grande importance à ONCOLille puisqu’il s’agira, dans une perspective transversale et dynamique, d’analyser et de comprendre les processus individuels et collectifs impliqués dans les deux autres programmes, mais également d’être force de propositions pour consolider et améliorer l’accompagnement psychosocial et clinique de la maladie chronique, la qualité de vie et l’ajustement émotionnel des patients atteints de cancer et de leurs proches. Une attention toute particulière sera également portée sur la phase de « surveillance » et de réinsertion sociale des patients après les traitements thérapeutiques.

La promotion des SHS dans le domaine de la recherche et de la lutte contre le cancer est fortement soutenue par ONCOLille en partenariat avec l’Institut National du Cancer (INCa) au niveau national, le Cancéropôle Nord-Ouest au niveau de l’inter-région Nord-Ouest, le Conseil Régional Hauts-de-France et au niveau local par l’Université de Lille et les grands organismes de recherche (CNRS, INSERM).

Programme de recherche SHS au sein d’ONCOLille

 Ce programme s’associe aux deux autres programmes scientifiques pour explorer les processus individuels et collectifs impliqués dans les phénomènes de résistance et de dormance tumorale.

Quatre thèmes de recherche sont particulièrement visés :

  • Identifier et modéliser les facteurs socio-économiques, cognitifs et émotionnels  impliqués dans la sur-incidence des cancers et le retard au diagnostic,
  • Identifier les processus sociocognitifs et affectifs impliqués dans la prise en charge thérapeutique des patients et améliorer la qualité de vie et l’ajustement des patients et de leurs proches,
  • Améliorer la qualité des dispositifs d’annonce et du système de soins,
  • Développer de nouvelles méthodes d’interventions translationnelles psychologiques, cliniques ou thérapeutiques pour améliorer la prise en charge personnalisée du patient atteint de cancer depuis son diagnostic jusqu’à la phase de surveillance post-traitements.

Exemples de projets supportés par le programme SHS d’ONCOLille

  • KALICOU: Impact du cancer du sein sur la qualité de vie de la femme jeune, du conjoint et du couple (Pr. Véronique Christophe)  projet financé dans le cadre de l’appel à projets  de l’INCa, La Ligue Nationale contre le Cancer, la Région NPDC
  • EMP+: Liens entre l’empathie médicale et la qualité de vie des patients en oncologie digestive et thoracique (Dr. S. Lelorain) Projet émergeant financé par ONCOLille
  • RECIKOG : Etude des inégalités géographiques et socio-économiques et du risque de récidives du cancer oesogastrique (Dr. S. Dabo)

Apports pour la société

  • Accompagner les politiques de santé publique
  • Développer des outils d’analyse du vécu des patients et des proches.
  • Améliorer la qualité de vie et de la prise en charge des usagers tout au long du parcours de santé et de soins

 Apports pour le recherche

  • Mieux appréhender la pathologie cancéreuse, ses déterminants individuels et/ou collectifs,
  • Evaluer son impact sur l’ajustement des patients, des proches et des praticiens/professionnels de santé à la maladie.
  • Favoriser la communication entre équipes pour dynamiser les partenariats interdisciplinaires
  • Promouvoir le transfert des résultats de recherche pour améliorer la qualité de vie des patients et leur prise en charge dans le système de santé.

 Principales disciplines concernées

psychologie, sciences cognitives et affectives, sciences économiques, sciences de l’information et de la communication, mathématiques appliquées, démographie, éthique

 Formations proposées par l’Université Lille 3 en lien avec les recherches.

  • Master de Psychopathologie et Psychologie de la Santé : options “Psychopathologie, Approches Cliniques et Thérapeutiques” et “Psychologie de la Santé”, Responsable : Pr. Pascal Antoine
  • Master Ingénierie de la Santé : Parcours “Coordination des Trajectoires de Santé” (co-habilité Universités Lille 2 – Lille 3), Responsable du Parcours : Pr. François Puisieux

Les acteurs:

VC

Le Pr. Véronique Christophe, membre de  l’UMR 9193 SCALab de l’université de Lille – Sciences Humaines et Sociales et responsable du programme de recherche transversal SHS d’ONCOLille.